Epigram 7.683

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 314
Codex Palatinus 23 p. 315

Texts



μηδὲν ἄγαν τῶν ἑπτὰ σοφῶν ὁ σοφώτατος εἶπεν
ἀλλὰ σὺ μὴ πεισθείς, Γέσσιε, ταῦτ᾽ ἔπαθες:
καὶ λόγιός περ ἐὼν ἀλογώτατον ἔσχες ὄνειδος,
ὡς ἐπιθυμήσας οὐρανίης ἀνόδου.

οὕτω Πήγασος ἵππος ἀπώλεσε Βελλεροφόντην,
βουληθέντα μαθεῖν ἀστροθέτους κανόνας:
ἀλλ᾽ ὁ μὲν ἵππον ἔχων καὶ θαρσαλέον σθένος ἥβης,
Γέσσιος οὐδὲ χεσεῖν εὔτονον ἦτορ ἔχων.

— Paton edition

"Rien de trop" a dit le plus sage des Sept Sages ; mais tu ne l'as pas cru, Gessios, et de là tes malheurs : malgré ton intelligence, tu as, de la manière la plus inintelligente, encouru la honte d'avoir désiré monter jusqu'au ciel. C'est ainsi que le cheval Pégase fit périr Bellérophon, qui voulait étudier les astres et leurs lois ; mais il avait, lui, un cheval et la force audacieuse des jeunes, tandis que Gessios, même pour aller à la selle, n'a pas le cœur bien en selle.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Gessios

Les épigrammes 7.681 à 688 de Palladas sont toutes consacrées à ce personnage dont nous ignorons tous. Les mentions de ses mésaventures par le poète laissent à croire qu'il s'agirait d'une sorte d'aventurier médiocre et contrefait, porté par chance à de hautes fonctions (peut-être un consulat?). Saisi d'une folle ambition, peut-être poussée par des prophéties intéressées, il fut condamné à mort ou à l'exil. On ne peut l'assimiler à aucun Gessius ou Gessios connu.

#2

Rien de trop

Devise de Solon d'Athènes, l'un de Sept Sages de la Grèce.

Alignments

External references