Epigram 5.103

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 102

Texts


μέχρι τίνος, Προδίκη, παρακλαύσομαι; ἄχρι τίνος σε
γουνάσομαι, στερεή, μηδὲν ἀκουόμενος;
ἤδη καὶ λευκαί σοι ἐπισκιρτῶσιν ἔθειραι,
καὶ τάχα μοι δώσεις ὡς Ἑκάβη Πριάμῳ.

— Paton edition

Jusques à quand, Prodikê, vais-je pleurer à tes pieds ? Jusques à quand, cruelle, vais-je me traîner à tes genoux sans pouvoir me faire écouter ? Mais voici que sur ton front surgissent quelques cheveux blancs ; et tu me donneras bientôt… ce qu’Hécube donnait à Priam.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Le roi et la reine des Troyens sont cités ici comme les types du vieillard et de la vieille femme. (Waltz)

#2

Cf. V, 12, 21, 66. Ces épigrammes de Rufin à Prodikè forment, à elles quatre, comme le canevas d'un petit roman aisé à reconstituer dans ses grandes lignes. Il faut alors les lire dans l'ordre chronologique suivant: 66 (première tentative, infructueuse), 12 (l'amour triomphant), 103 (pendant une brouille), 21 (séparation définitive); les deux premières peuvent d'ailleurs être interverties, si l'on considère V, 66 comme faisant allusion à un essai de réconciliation après une première querelle. (Waltz)

Alignments

External references