Epigram 7.592

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 300

Texts

αὐτὸς ἄναξ νεμέσησε πολυφλοίσβοισι θαλάσσης
κύμασιν, Ὑπατίου σῶμα καλυψαμένοις:
ἤθελε γάρ μιν ἔχειν γέρας ὕστατον, οἷα θανόντα,
καὶ μεγαλοφροσύνης κρύψε θάλασσα χάριν.

ἔνθεν, πρηϋνόου κραδίης μέγα δεῖγμα, φαεινὸν
τίμησεν κενεῷ σήματι τῷδε νέκυν.

— Paton edition

L'empereur lui-même s'est indigné contre les vagues de la mer mugissante qui avaient englouti le corps d'Hypatios ; car il voulait que celui-ci eût, une fois mort, les honneurs suprêmes, et la mer a caché cette faveur de sa magnanimité. C'est pourquoi, témoignage éclatant d'un cœur bienveillant, il a honoré par ce cénotaphe le mort illustre.

— Waltz edition

Cities

Comment

#1

Hypatios

Neveu d'Anastase, qui vivait à Constantinople lors de la sédition Nika et fut malgré lui proclamé empereur par le peuple révolté contre Justinien (18 janvier 532) ; fait prisonnier après l'attaque de l'Hippodrome par Bélissaire, il fut exécuté le lendemain et son corps jeté à la mer. Cette pièce et la suivante, ou Brunck voyait une basse flatterie à l'égard de l'empereur, sont au contraire d'une ironie sanglante : Justinien voulait - maintenant qu'il l'avait tué - prouver sa magnanimité en lui élevant un tombeau magnifique ; et la mer lui joue le tour de ne pas restituer le corps, ce qui le réduit à ne faire pour Hypatios qu'un cénotaphe. (Waltz, 1957)

Alignments

External reference