Epigram 6.123

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

A.P. 6.123
Codex Palatinus P. 164

Texts


ἕσταθι τεῖδε, κράνεια βροτοκτόνε, μηδ᾽ ἔτι λυγρὸν
χάλκεον ἀμφ᾽ ὄνυχα στάζε φόνον δαΐων
ἀλλ᾽ ἀνὰ μαρμάρεον δόμον ἡμένα αἰπὺν Ἀθάνας,
ἄγγελλ᾽ ἀνορέαν Κρητὸς Ἐχεκρατίδα.

— Paton edition

Reste ici debout, javeline homicide, et sur ta griffe de bronze ne fais plus couler le sang des ennemis, ne répands plus le deuil parmi eux; mais, au repos dans ce sanctuaire de marbre, dans le temple élevé d'Athêna, proclame la valeur du Crétois Échécratidas.

— Waltz edition

Comment

#1

Le temple d'Athêna-Aléa, à Tégée (patrie d'Anytê), était célèbre à la fois comme lieu d'asile inviolable et comme centre d'une Amphictyonie. Brûlé en 393, il avait été reconstruit et décoré de sculptures par Scopas. C'était un des plus beaux sanctuaires du Péloponnèse. -P. Waltz

Alignments


ἕσταθι τεῖδε , κράνεια βροτοκτόνε , μηδ ἔτι λυγρὸν
χάλκεον ἀμφ ὄνυχα στάζε φόνον δαΐων
ἀλλ ἀνὰ μαρμάρεον δόμον ἡμένα αἰπὺν Ἀθάνας ,
ἄγγελλ ἀνορέαν Κρητὸς Ἐχεκρατίδα .


Stand here , you murderous spear , no longer drip
from your brazen barb the dismal blood of foes ; but
resting in the high marble house of Athena , announce
the bravery of Cretan Echecratidas .

External references