Epigram 5.38

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 93
Codex Palatinus 23 p. 94

Texts


εὐμεγέθης πείθει με καλὴ γυνή, ἄν τε καὶ ἀκμῆς
ἅπτητ᾽, ἄν τε καὶ ᾖ, Σιμύλε, πρεσβυτέρη.
ἡ μὲν γάρ με νέα περιλήψεται, ἡ δὲ παλαιὴ
γραῖά με καὶ ῥυσή, Σιμύλε, λειχάσεται.

— Paton edition

Une belle femme, bien grande, voilà ce qui me séduit, soit qu’elle touche à l’âge mûr, soit même, Simylos, qu’elle l’ait dépassé. Une jeune saura me prendre dans ses bras ; mais si c’est une vieille, Simylos, oui, une vieille toute ridée, eh bien ! ce sont d’autres jouissances qu’elle me donnera.

— Waltz edition

Cities

Comment

#1

Cohérence en 5.38

« Fellabit » (Boissonade). - Cette courte pièce est d'une incohérence flagrante: le premier distique célèbre les mérites d'une femme de haute taille et d'âge moyen; le second oppose ceux d'une jeune femme et d'une vieille qui devaient rivaliser ensemble, on ne sait trop à quel propos ou à quelle occasion. Peut-être est0ce simplement à cause du même nom de Simylos, répété dans l'un et dans l'autre, qu'un compilateur aura rapproché ces deux distiques, dont l'un constituait une pièce complète, l'autre la fin d'une épigramme dont le début est perdu. -P. Waltz

Alignments

External references