Epigram 5.108

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 102
Codex Palatinus 23 p. 103

Texts


δειλαίη, τί σε πρῶτον ἔπος, τί δὲ δεύτατον εἴπω;
δειλαίη: τοῦτ᾽ ἐν παντὶ κακῷ ἔτυμον.
οἴχεαι, ὦ χαρίεσσα γύναι, καὶ ἐς εἴδεος ὥρην
ἄκρα καὶ εἰς ψυχῆς ἦθος ἐνεγκαμένη.

πρώτη σοι ὄνομ᾽ ἔσκεν ἐτήτυμον ἦν γὰρ ἅπαντα
δεύτερ᾽ ἀμιμήτων τῶν ἐπὶ σοὶ χαρίτων.

— Paton edition

Infortunée, de quel nom t’appeler en premier lieu et de quel nom en dernier lieu ? Infortunée ! voilà dans tout malheur le mot juste. Tu as disparu, femme charmante, toi qui par la beauté de tes traits comme par les qualités de ton cœur, avais atteint le premier rang. Prôtê était bien ton juste nom, car tout était primé par tes grâces inimitables.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Epitaph on a lady called Prote (Paton)

#2

Le poète joue sur le mot Prôtê qui signifie « première ». On a trouvé à Mitylène une inscription funéraire en l'honneur d'une femme qui portait ce nom (C. I. G.², XII, 260); Cichorius pense qu'il s'agit de la même Prôtê dont Crinagoras pleure ici la mort. Remarquons toutefois que, comme nous le fait observer M. Desrousseaux, « cette pièce, faite uniquement pour les calembours, ne doit pas être prise au sérieux, encore moins au tragique». (Waltz)

Alignments

External reference