Epigram 11.76

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Texts


ῥύγχος ἔχων τοιοῦτον, Ὀλυμπικέ, μήτ᾽ ἐπὶ κρήνην
ἔλθῃς, μήτ᾽ ἐνόρα πρός τι διαυγὲς ὕδωρ.
καὶ σὺ γάρ, ὡς Νάρκισσος, ἰδὼν τὸ πρόσωπον ἐναργές,
τεθνήξῃ, μισῶν σαυτὸν ἕως θανάτου,

— Paton edition

Avec un tel museau, Olympicos, ne te dirige pas vers une source ni, dans la montagne, vers quelque onde transparente. Car toi aussi, comme Narcisse, en regardant bien en face ton visage, tu tomberas mort, saisi d'une haine mortelle envers toi-même.

— R. AUbreton

Cities

Scholia

Comment

#1

Boxeur aux traits déformés

On fait ici allusion au "museau" du boxeur qui aurait été déformé par les combats, d'où une comparaison avec Narcisse par la suite: l'un meurt par amour pour lui-même, l'autre par haine de lui-même.

Alignments

Internal references

Epigram 11.75, Epigram 11.77

External references