Epigram 11.11

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 508

Texts

οὐκ ᾔδειν σε τραγῳδόν, Ἐπίκρατες, οὐδὲ χοραύλην,
οὐδ᾽ ἄλλ᾽ οὐδὲν ὅλως, ὧν χορὸν ἔστιν ἔχειν
ἀλλ᾽ ἐκάλουν σε μόνον σὺ δ᾽ ἔχων χορὸν οἴκοθεν ἥκεις
ὀρχηστῶν, αὐτοῖς πάντα διδοὺς ὀπίσω.
εἰ δ᾽ οὕτω τοῦτ᾽ ἐστί, σὺ τοὺς δούλους κατάκλινον,
ἡμεῖς δ᾽ αὖ τούτοις πρὸς πόδας ἐρχόμεθα.

— Paton edition

Je ne te savais pas auteur tragique, Épicrate, ni joueur de flûte, ni, pour tout dire, de ces gens auxquels il est permis d'avoir un choeur. Aussi t'avais-je invité seul. Et toi, te voilà, traînant à ta suite toute une troupe de danseurs, et tu leur fais passer tous les plats... par derrière. S'il en est ainsi, étends donc tes esclaves sur les lits, et nous nous nous mettons là, à leurs pieds.

— R. Aubreton

Cities

Comment

#1

Convives "parasites"

C'est ici le cas du parasite poussé à l'extrême. À voir ainsi évoluer les gens chez lui, à se saisir des plats comme dans un ballet et à les déguster, l'hôte les prend pour des danseurs

Alignments