Epigram 9.151

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

#1

Sur les ruines de Corinthe détruite par Mummus. (M. Yourcenar)

Codex Palatinus 23, p. 380

Texts

ποῦ τὸ περίβλεπτον κάλλος σέο, Δωρὶ Κόρινθε;
ποῦ στεφάναι πύργων, ποῦ τὰ πάλαι κτέανα,
ποῦ νηοὶ μακάρων, ποῦ δώματα, ποῦ δὲ δάμαρτες
Σισύφιαι, λαῶν θ᾽ αἱ ποτε μυριάδες;

οὐδὲ γὰρ οὐδ᾽ ἴχνος, πολυκάμμορε, σεῖο λέλειπται,
πάντα δὲ συμμάρψας ἐξέφαγεν πόλεμος.
μοῦναι ἀπόρθητοι Νηρηίδες, Ὠκεανοῖο
κοῦραι, σῶν ἀχέων μίμνομεν ἁλκυόνες.

— Paton edition

Où est ta beauté qu'admirent tous les yeux, Dorienne Corinthe ? Où sont les tours qui te couronnaient, et tes antiques richesses ? Où sont les temples de tes dieux, et tes palais ? O`sont tes épouses issues de Sisyphe et tes habitants qui se comptent par myriades ? Pas un vestige, pas un seul, infortunée, ne reste de toi ; la guerre a tout saisi et tout dévoré. Sauvées seules du pillage, Néréides, filles de l'Océan, nous restons, pareilles à des alcyons, pour pleurer tes malheurs.

— Waltz edition

Cities

Keywords

Comments

#1

Avec l'épigramme 151, relative à Corinthe, on revient au thème des villes détruites (cf. 28, 62, 101-104) et à celui des illusions à des événements récents (cf. 204, 408, 421, 423, 500, 550). On a ici un mélange des deux thèmes: ruines d'une cité et évocation de la destruction de Corinthe par les Romains, en 146 av. J.-C. Le tout est mêlé de langage mythologique.

Waltz, note 2 p. 60 (t. 7).

#2

δάμαρτες Σισύφιαι : Que peuvent bien être ces δάμαρτες Σισύφιαι, ces épouses issues de Sisyphe ? Sans doute des filles de grandes familles qui prétendaient descendre du légendaire fondateur de Corinthe : "ce sont les dames" à qui l'on apportait, en les épousant, l'or gagné dans le commerce et l'industrie, qu'elles s'entendaient a dépenser.

Waltz, note 3, p. 60 (t. 7)

#3

On sait que dans la légende, les Néréides interviennent comme spectatrices, plutôt que comme actrices. C'est pourquoi le poète les fait intervenir ici pour déplorer les malheurs de Corinthe.

Waltz, note 4 p. 60 (t. 7).

Alignments

External references