Epigram 7.741

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 324
Codex Palatinus 23 p. 325

Texts

Ὀθρυάδην, Σπάρτης τὸ μέγα κλέος, ἢ Κυνέγειρον
ναύμαχον, ἢ πάντων ἔργα κάλει πολέμων
Ἄρεος αἰχμητὴς Ἰταλὸς παρὰ χεύμασι Ῥήνου
κλινθείς, ἐκ πολλῶν ἡμιθανὴς βελέων,
αἰετὸν ἁρπασθέντα φίλου στρατοῦ ὡς ἴδ᾽ ὑπ᾽ ἐχθροῖς,
αὖτις ἀρηιφάτων ἄνθορεν ἐκ νεκύων
κτείνας δ᾽ ὃς σφ᾽ ἐκόμιζεν, ἑοῖς ἀνεσώσατο ταγοῖς,
μοῦνος ἀήττητον δεξάμενος θάνατον.

— Paton edition

Évoque Othryadès, la grande gloire de Sparte, ou Cynégire combattant sur mer, ou les faits d'armes de toutes les guerres. Un soldat de Mars, un Italien, près du cours du Rhin était couché, à demi-mort sous de nombreuses blessures; quand il vit l'aigle de son armée enlevée par les ennemis, à nouveau il bondit d'entre les morts victimes d'Arès. Ayant tué celui qui emportait l'aigle, il la délivra et la rendit à ses chefs ; il fut ainsi le seul à recevoir la mort sans avoir été vaincu.

— Waltz edition

Cities

Comments

Alignments

External references