Epigram 7.657

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 311

Texts


ποιμένες οἳ ταύτην ὄρεος ῥάχιν οἰοπολεῖτε
αἶγας κεὐείρους ἐμβοτέοντες ὄις,
Κλειταγόρῃ, πρὸς Γῆς, ὀλίγην χάριν, ἀλλὰ προσηνῆ
τίνοιτε, χθονίης εἵνεκα Φερσεφόνης.

βληχήσαιντ᾽ ὄιές μοι, ἐπ᾽ ἀξέστοιο δὲ ποιμὴν
πέτρης συρίζοι πρηέα βοσκομέναις:
εἴαρι δὲ πρώτῳ λειμώνιον ἄνθος ἀμέρσας
χωρίτης στεφέτω τύμβον ἐμὸν στεφάνῳ,
καί τις ἀπ᾽ εὐάρνοιο καταχραίνοιτο γάλακτι

οἰός, ἀμολγαῖον μαστὸν ἀνασχόμενος,
κρηπῖδ᾽ ὑγραίνων ἐπιτύμβιον εἰσὶ θανόντων
εἰσὶν ἀμοιβαῖαι κἀν φθιμένοις χάριτες.

— Paton edition

Bergers qui sur cette crête de la montagne errez solitaires en y faisant paître vos chèvres et vos brebis à la laine abondante, au nom de la Terre, accordez à Clitagoras une légère mais douce faveur, par égard pour la déesse des Enfers, Perséphone. Laissez bêler les brebis près de moi et que sur une pierre brute le berger leur joue de doux airs de syrinx quand elles paîtront ; au printemps nouveau, qu'un villageois cueille des fleurs de la prairie et orne ma tombe d'une couronne ; que du lait d'une brebis qui a de beaux agneaux et dont on aura soulevé la mamelle rebondie l'on asperge mon tombeau en arrosant le socle funéraire. Il est de la part des morts, il est des échanges de bienfaits même chez les trépassés.

— Waltz edition

Cities

Comments

Alignments

External reference