Epigram 7.298

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 251

Texts

αἰαῖ, τοῦτο κάκιστον, ὅταν κλαίωσι θανόντα
νυμφίον ἢ νύμφην ἡνίκα δ᾽ ἀμφοτέρους,
Εὔπολιν ὡς ἀγαθήν τε Λυκαίνιον, ὧν ὑμέναιον
ἔσβεσεν ἐν πρώτῃ νυκτὶ πεσὼν θάλαμος,
οὐκ ἄλλῳ τόδε κῆδος ἰσόρροπον, ᾧ σὺ μὲν υἱόν,
Νῖκι, σὺ δ᾽ ἔκλαυσας, Θεύδικε, θυγατέρα.

— Paton edition

Hélas, c'est une chose terrible de pleurer la mort d'un jeune marié ou d'une jeune mariée : mais quand ce sont les deux, comme Eupolis et la noble Lykainion ! Leur chambre nuptiale en s'écroulant sur eux éteignit leur hymen, dès la première nuit. Ce deuil n'a pas d'égal ; car toi, Nikis, tu as pleuré ton fils, et toi, Eudicos, ta fille.

— Waltz edition

Cities

Comments

Alignments

External references