Epigram 5.79

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 99

Texts


τῷ μήλῳ βάλλω σε: σὺ δ᾽ εἰ μὲν ἑκοῦσα φιλεῖς με,
δεξαμένη, τῆς σῆς παρθενίης μετάδος:
εἰ δ᾽ ἄρ᾽ ὃ μὴ γίγνοιτο νοεῖς, τοῦτ᾽ αὐτὸ λαβοῦσα
σκέψαι τὴν ὥρην ὡς ὀλιγοχρόνιος.

— Paton edition

Avec cette pomme je t’envie ceci : si tu consens à m’aimer, accepte-la et, en échange, donne-moi ta virginité ; si tu penses le contraire de ce que je souhaite, prends-la tout de même et vois comme la beauté est éphémère.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Pomme en 5.79

La déclaration amoureuse est donc gravée sur la pomme elle-même ou écrite sur une feuille qui l'accompagne. On sait que la pomme était considérée par les anciens comme un symbole d'amour et que lancer une pomme à quelqu'un, c'était montrer que l'on aspirait à se faire aimer de lui. Cf. Théocrite, V, 89 (et schol.); XI, 10 (et schol.); Aristophane, Nuées, 997 (et schol.); Libanius, I, 4; Hésychios, s. u. μηλοβαλεῖν (faute probable pour μηλοβολεῖν); etc. (Waltz)

#2

Vers 3 en 5.79

Entendez « si tu me repousses. » (Waltz)

Alignments

External references