Epigram 5.78

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 99

Texts


τὴν ψυχήν, Ἀγάθωνα φιλῶν, ἐπὶ χείλεσιν ἔσχον
ἦλθε γὰρ ἡ τλήμων ὡς διαβησομένη.

— Paton edition

Lorsque j’embrassais Agathon, j’avais mon âme sur les lèvres ; elle y était venue, la malheureuse, comme pour passer en lui.

— Waltz edition

Cities

Comment

#1

Agathon en 5.78

Même si la pièce était authentique, il ne saurait être question du poète comique de ce nom, qui avait près de vingt ans de plus que Platon. Peut-être est-ce cependant ce nom d'Agathon qui a fait attribuer l'épigramme au philosophe, le comique étant un des personnages du Banquet. M. Schmidt admettait, mais sans preuve bien positive, qu'il s'agissait du même Agathon que dans l'épigr. VII, 226, attribuée à Anacréon. (Waltz)

Alignments

External references