Epigram 5.62

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 97

Texts


οὔπω σου τὸ καλὸν χρόνος ἔσβεσεν, ἀλλ᾽ ἔτι πολλὰ
λείψανα τῆς προτέρης σῴζεται ἡλικίης, ^ ^
καὶ χάριτες μίμνουσιν ἀγήραοι, οὐδὲ τὸ κάλλος
τῶν ἱλαρῶν μήλων ἢ ῥόδου ἐξέφυγεν.

ὦ πόσσους κατέφλεξε τὸ πρὶν θεοείκελον ἄνθος.

— Paton edition

Le temps n’a pas encore détruit ta beauté, mais tu as conservé bien des restes de ta jeunesse passée ; tes grâces n’ont pas vieilli ; ni la blancheur de tes seins riants ni leur teint de rose ne se sont enfuis. O combien de cœurs ont brûlés tes regards autrefois divins…

— Waltz edition

Cities

Comment

#1

Inachèvement de 5.62

Cette épigramme est inachevée, mais il n'y manque probablement qu'un vers, à en juger par l'espace vide que le copiste a laissé dans le manuscrit. Il m'a semblé inutile de traduire le pentamètre que le correcteur a inséré à tout hasard pour combler cette lacune et qui n'a manifestement rien de commun avec le texte authentique de Rufin. (Waltz)

Alignments

External references