Epigram 5.44

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 94
Codex Palatinus 23 p. 95

Texts

Λέμβιον, ἡ δ᾽ ἑτέρα Κερκούριον, αἱ δύ᾽ ἑταῖραι
αἰὲν ἐφορμοῦσιν τῷ Σαμίων λιμένι.
ἀλλά, νέοι, πανδημὶ τὰ λῃστρικὰ τῆς Ἀφροδίτης
φεύγεθ᾽: ὁ συμμίξας καὶ καταδὺς πίεται.

— Paton edition

Lembion et Kercurion, les deux courtisanes, bloquent sans cesse le port de Samos. Jeunes gens, fuyez en foule ces corsaires d’Aphrodite : quiconque les accostera fera le plongeon et boira un coup.

— Waltz edition

Comments

#1

Métaphores maritimes en 5.44

Ce genre de métaphores maritimes était courant chez les Grecs; mais, ici, l'expression est amenée par les noms des deux courtisanes, qui désignaient de petites embarcations (des « sabots » σάνδαλα, dit le lemmatiste): Lembion et Kercurion sont donc proprement la Barque et la Chaloupe; « Felouque et Gabarre », traduit F. Dehèque; « You-you et Chaloupette », propose Th. Sandre. (Waltz)

#2

Vers 3-4 en 5.44

Les deux derniers vers sont imités de V, 161, 5-6 (d'Hédylos ou d'Asclépiade). On en a parfois conclu que cette pièce devait être d'un Alexandrin et qu'en tout cas elle ne pouvait être de Rufin; Stadtmüller voulait même, contre toute vraisemblance, l'attribuer au même auteur que V, 161. Rufin a pourtant imité plus d'une fois Callimaque (cf. V, 70) ou d'autres Alexandrins. (Waltz)

Alignments

Internal reference

Epigram 5.70

External references