Epigram 5.195

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 116

Texts


αἱ τρισσαὶ Χάριτες τρισσὸν στεφάνωμα συνείραν
Ζηνοφίλᾳ, τρισσᾶς σύμβολα καλλοσύνας:
ἁ μὲν ἐπὶ χρωτὸς θεμένα πόθον, ἁ δ᾽ ἐπὶ μορφᾶς
ἵμερον, ἁ δὲ λόγοις τὸ γλυκύμυθον ἔπος.

Τρισσάκις εὐδαίμων, ἇς καὶ Κύπρις ὥπλισεν εὐνὰν,
καὶ Πειθὼ μύθους, καὶ γλυκὺ κάλλος Ἔρως.

— Paton edition

195 bis (Waltz)

Trois fois heureuse celle dont la couche est l’ouvrage de Cypris, la parole celui de la Persuasion et l’aimable beauté celui d’Éros.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Zénophila

Zénophila est la fille louangée

#2

Les Grâces

Une fille est comparée aux Grâces.

#3

Épigramme 195 bis

Waltz établit l’épigramme 5.195 bis. Il dit : « Ce distique, expression d’un lieu commun cher aux poètes érotiques grecs (cf. 196, etc.) fait suite, dans le manuscrit palatin, à l’épigramme 195. En réalité, il constitue un petit poème à part, qui ne semble pas être de Méléagre » (Waltz, p. 89) Paton, au contraire, ne fait aucune division au texte de l’épigramme 195, et Stadtmüller met le distique entre crochets.

Alignments

Internal references

External references

Media

Last modifications

Epigram 5.195: First revision

See all modifications →