Epigram 5.189

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 115

Texts


νὺξ μακρὴ καὶ χεῖμα, μέσην δ᾽ ἐπὶ Πλειάδα δύνει:
κἀγὼ πὰρ προθύροις νίσσομαι ὑόμενος,

τρωθεὶς τῆς δολίης κείνης πόθῳ: οὐ γὰρ ἔρωτα
Κύπρις, ἀνιηρὸν δ᾽ ἐκ πυρὸς ἧκε βέλος.

— Paton edition

La nuit est longue, c’est l’hiver, le soleil se couche au milieu des Pléiades, et moi, devant sa porte, je fais les cent pas tout trempé, blessé du désir de la perfide qui est là. Car ce n’est pas de l’amour, c’est une douloureuse flèche de feu que m’a tirée Cypris.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

L'amour qui brûle

Ces épigrammes ont la métaphore de l’amour brûlant.

#2

Couronne de Méléagre au livre V

Suivant ce que dit Cameron, au livre V, les épigrammes 134 jusqu'à 215 font partie de la Couronne de Méléagre.

Alignments

External references