Epigram 5.14

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 90

Texts

Εὐρώπης τὸ φίλημα, καὶ ἢν ἄχρι χείλεος ἔλθῃ,
ἡδύ γε, κἂν ψαύσῃ μοῦνον ἄκρου στόματος:
ψαύει δ᾽ οὐκ ἄκροις τοῖς χείλεσιν, ἀλλ᾽ ἐρίσασα
τὸ στόμα τὴν ψυχὴν ἐξ ὀνύχων ἀνάγει.

— Paton edition

Le baiser d'Europê, quand il atteint les lèvres, est doux, ou quand il effleure seulement la bouche. Mais ce n'est pas que du bout des lèvres qu'elle embrasse: elle attire votre bouche et c'est votre âme qu'elle aspire alors, jusque des ongles.

— Waltz edition

Cities

Comment

#1

Inspiration de 5.14

Cette pièce paraît inspirée de V, 78 (attribuée à Platon), quoique la ressemblance entre l'une et l'autre soit plutôt dans la forme que dans l'idée exprimée. -P. Waltz

Alignments

Εὐρώπης τὸ φίλημα , καὶ ἢν ἄχρι χείλεος ἔλθῃ ,
ἡδύ γε , κἂν ψαύσῃ μοῦνον ἄκρου στόματος :
ψαύει δ οὐκ ἄκροις τοῖς χείλεσιν , ἀλλ ἐρίσασα
τὸ στόμα τὴν ψυχὴν ἐξ ὀνύχων ἀνάγει .
Le baiser dEurope , même sil ne vient quaux lèvres
Est doux , et même sil ne touche quà la surface de la bouche .
Mais ce nest pas du bout des lèvres quelle me touche , mais en luttant
Par la bouche , elle me vide complètement de mon âme .

External references