Epigram 5.13

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 89
Codex Palatinus 23 p. 90

Texts

ἑξήκοντα τελεῖ Χαριτὼ λυκαβαντίδας ὥρας,
ἀλλ᾽ ἔτι κυανέων σύρμα μένει πλοκάμων,
κἠν στέρνοις ἔτι κεῖνα τὰ λύγδινα κώνια μαστῶν
ἕστηκεν, μίτρης γυμνὰ περιδρομάδος,

καὶ χρὼς ἀρρυτίδωτος ἔτ᾽ ἀμβροσίην, ἔτι πειθὼ
πᾶσαν, ἔτι στάζει μυριάδας χαρίτων.
ἀλλὰ πόθους ὀργῶντας ὅσοι μὴ φεύγετ᾽ ἐρασταί,
δεῦρ᾽ ἴτε, τῆς ἐτέων ληθόμενοι δεκάδος.

— Paton edition

Charito achève d'accomplir ses soixante révolutions annuelles, mais elle a toujours ses longs flots de cheveux noirs et sur sa poitrine ses seins de marbre dressent encore leur pointe, sans qu'aucune ceinture les emprisonne; sa peau, que ne flétrit aucune ride, distille toujours l'ambroisie, les séductions de toute sorte et des grâces innombrables. Allons, vous qui ne fuyez pas les désirs bouillonnants, vrais amants, venez ici, sans regarder au nombre de ses décades.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Nom de Charito en 5.13

Nom dérivé de χάρις, grâce. Sans aller jusqu'à produire un jeu de mots comme ceux de Τρυφέρα (V, 154), de Παρμενίς (V, 247), de Φιλουμένη (V, 40) et de Φίλη (V, 70), il constitue évidemment, dans la pensée du poète, un nom prédestiné. -P. Waltz

#2

Thème du compliment à une belle vieille

Nous rencontrons ici, pour la première fois, le développement de ce thème si fréquent à toutes les époques: les compliments à une belle vieille sont un lieu commun cher à toutes les littératures. Mais, pour les Grecs, une idée superstitieuse s'attachait à ce phénomène d'une beauté conservée jusqu'à un âge anormal, parce qu'ils y voyaient l'effet d'une faveur exceptionnelle des dieux. Pour nous en tenir au livre V de l'Anthologie, nous y retrouverons des madrigaux analogues sous la plume de Rufin (V, 48), de Paul le Silentiaire (V, 258), d'Agathias (V, 282), etc. Toutes ces pièces sont manifestement inspirées de celle-ci; mais Philodème est le seul qui ait osé préciser l'âge de son héroïne. -P. Waltz

Alignments

ἑξήκοντα τελεῖ Χαριτὼ λυκαβαντίδας ὥρας ,
ἀλλ ἔτι κυανέων σύρμα μένει πλοκάμων ,
κἠν στέρνοις ἔτι κεῖνα τὰ λύγδινα κώνια μαστῶν
ἕστηκεν , μίτρης γυμνὰ περιδρομάδος ,

καὶ χρὼς ἀρρυτίδωτος ἔτ ἀμβροσίην , ἔτι πειθὼ
πᾶσαν , ἔτι στάζει μυριάδας χαρίτων .
ἀλλὰ πόθους ὀργῶντας ὅσοι μὴ φεύγετ ἐρασταί ,
δεῦρ ἴτε , τῆς ἐτέων ληθόμενοι δεκάδος .
Charito has completed sixty years , but still the mass of her dark hair is as it was , and still upheld by no encircling band those marble cones of her bosom stand firm . Still her skin without a wrinkle distils ambrosia , distils fascination and ten thousand graces . Ye lovers who shrink not from fierce desire , come hither , unmindful of her decades .

External references