Epigram 5.113

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 103

Texts


ἠράσθης πλουτῶν, Σωσίκρατες: ἀλλὰ πένης ὢν
οὐκέτ᾽ ἐρᾷς: λιμὸς φάρμακον οἷον ἔχει.

ἡ δὲ πάρος σε καλεῦσα μύρον καὶ τερπνὸν Ἄδωνιν
Μηνοφίλα, νῦν σου τοὔνομα πυνθάνεται,


τίς πόθεν εἶς ἀνδρῶν, πόθι τοι πτόλις; ἦ μόλις ἔγνως
τοῦτ᾽ ἔπος, ὡς οὐδεὶς οὐδὲν ἔχοντι φίλος.

— Paton edition

Riche, tu étais amoureux, Sôsicratès ; mais pauvre, tu n’aimes plus : quel remède que la faim ! Celle qui hier t’appelait son parfum et son charmant Adonis, Ménophilê, aujourd’hui te demande ton nom : « Qui es-tu ? de quelle race ? quel est ton pays ? » Ah ! tu as finir par l’apprendre, le proverbe : « Pas d’argent, pas d’amis. »

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Allusion au dicton célèbre: : « Ἔρωτα παύει λιμός. » Le mot φάρμακον, pris dans le sens métaphorique de remède au mal douloureux qu'est l'amour, est familier aux poètes alexandrins: cf, V, 116, 4, etc.; Théocrite, XI, 1 et 7; XIV, 52; XXIII, 24; etc.; Callimaque, Epigr., 48,4, etc. (Waltz)

#2

Qui es-tu? de quelle race? quel est ton pays? : Formule homérique, cinq fois répétée dans l'Odyssée (I, 170, etc.). (Waltz)

#3

« Pas d'argent, pas d'ami »: ¨Proverbe courant (cf. Euripide, Électre, 1138, etc.). (Waltz)

Alignments