Epigram 12.0

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus p. 569

Texts

καὶ τίς ἂν εἴην εἰ πάντων σοι τῶν εἰρημένων τὴν γνῶσιν ἐκθέμενος τῶν Στράτωνος τῶν Σαρδιανοῦ Παιδικὴν Μοῦσαν ἐπεκρυψάμην, ἣν αὐτὸς παίζων πρὸς τοὺς πλησίον ἐπεδείκνυτο, τέρψιν οἰκείαν τὴν ἀπαγγελίαν τῶν ἐπιγραμμάτων, οὐ τὸν νοῦν, ποιούμενος. ἔχου τοίνυν τῶν ἑξῆς: ἐν χορείαις γὰρ ἥ γε σώφρων, κατὰ τὸν τραγικόν, οὐ διαφθαρήσεται.

— Marcello Vitali-Rosati

Et qui serais-je si après t'avoir donné la connaissance de toutes les choses dites, je te cachais la Muse garçonnière de Straton de Sardes, que lui-même en jouant récitait à ceux qui l'entouraient, en se faisant une joie personnelles de la récitation des épigrammes et non de leur sens. Voilà pour toi ce qui suit: dans les danses en effet, comme le dit le poète tragique, une femme chaste ne peut pas être corrompue.

— Marcello Vitali-Rosati

Cities

Keywords

Comments

Alignments

External references