Epigram 11.50

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 514

Texts


εὐδαίμων, πρῶτον μὲν ὁ μηδενὶ μηδὲν ὀφείλων:
εἶτα δ᾽ ὁ μὴ γήμας τὸ τρίτον, ὅστις ἄπαις.
ἢν δὲ μανεὶς γήμῃ τις, ἔχει χάριν, ἢν κατορύξῃ
εὐθὺς τὴν γαμετήν, προῖκα λαβὼν μεγάλην.

ταῦτ᾽ εἰδὼς σοφὸς ἴσθι μάτην δ᾽ Ἐπίκουρον ἔασον
ποῦ τὸ κενὸν ζητεῖν, καὶ τίνες αἱ μονάδες.

— Paton edition

Heureux tout d'abord qui ne doit rien à personne; ensuite qui n'est marié et, en troisième lieu, celui que demeure sans enfants. Si, dans un accès de folie, on se marie, quelle faveur du ciel que d'enterrer bientôt son épouse, tout en conservant sa grosse dot! Sache cela,sois sage et laisse donc Épicure rechercher où est le vide et quelle est l'essence des monades.

— R. Aubreton

Cities

Comments

#1

Le bonheur et les pauvres

Le bonheur n'est pas permis aux pauvres. Thème qui revient aux épigrammes (XI, 6), (XI, 50), et (XI, 388)

#2

Profession épicurienne

Cette épigramme est un profession de la foi épicurienne: liberté et mesure. Cette modération est la source même de tout plaisir prolongé

Alignments

Internal reference

Epigram 11.6

External references