Epigram 9.577

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Texts


οἶδ᾽ ὅτι θνατὸς ἐγὼ καὶ ἐφάμερος: ἀλλ᾽ ὅταν ἄστρων
μαστεύω πυκινὰς ἀμφιδρόμους ἕλικας,
οὐκέτ᾽ ἐπιψαύω γαίης ποσίν, ἀλλὰ παρ᾽ αὐτῷ
Ζανὶ θεοτρεφέος πίμπλαμαι ἀμβροσίης.

— Paton edition

Je sais que je suis mortel et éphémère ; mais quand j'observe l'évolution circulaire d'astres si nombreux, je ne touche plus la terre de mes pieds : c'est auprès de Zeus lui-même que je me gorge d'ambroisie, de ce mets des dieux.

— Waltz edition

Cities

Scholia

Comments

Alignments


οἶδ ὅτι θνατὸς ἐγὼ καὶ ἐφάμερος : ἀλλ ὅταν ἄστρων
μαστεύω πυκινὰς ἀμφιδρόμους ἕλικας ,
οὐκέτ ἐπιψαύω γαίης ποσίν , ἀλλὰ παρ αὐτῷ
Ζανὶ θεοτρεφέος πίμπλαμαι ἀμβροσίης .


Je sais que je suis mortel et éphémère mais quand des astres je recherche la double et continuelle course , mes pieds ne touchent plus le sol et abreuvé par Zeus en personne , je bois l ' ambroisie à satiété .

External references

Last modifications

[2021-11-21 22:03] Epigram 9.577: initial revision

See all modifications →