Epigram 7.745

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 325

Texts


Ἴβυκε, ληισταί σε κατέκτανον ἔκ ποτε νηὸς:
βάντ᾽ ἐς ἐρημαίην ἄστιβον ἠιόνα,
ἀλλ᾽ ἐπιβωσάμενον γεράνων νέφος, αἵ τοι ἵκοντο
μάρτυρες ἄλγιστον ὀλλυμένῳ θάνατον


οὐδὲ μάτην ἰάχησας, ἐπεὶ ποινῆτις Ἐρινὺς
τῶνδε διὰ κλαγγὴν τίσατο σεῖο φόνον
Σισυφίην κατὰ γαῖαν. ἰὼ φιλοκερδέα φῦλα
ληιστέων, τί θεῶν οὐ πεφόβησθε χόλον;
οὐδὲ γὰρ ὁ προπάροιθε κανὼν Αἴγισθος ἀοιδὸν

ὄμμα μελαμπέπλων ἔκφυγεν Εὐμενίδων.

— Paton edition

Ibycos, des brigands te tuèrent un jour que tu avais débarqué dans une île, sur une grève déserte, que nul n'avait foulée ; mais tu avais pu lancer un appel à une nuée de grues, qui t'arrivèrent pour témoins, au moment où tu périssais de la plus cruelle des morts ; tes clameurs ne furent pas vaines car l'Erinys vengeresse, grâce aux cris des grues, fit expier ton meurtre sur la terre de Sisyphe. Ah ! cupides tribus des brigands, pourquoi n'avez-vous pas craint la colère des dieux ? En effet celui qui avant vous tua un poète, Egisthe, n'échappa point non plus à l’œil des Euménides au noir péplos.

— Paton edition

Cities

Comments

Alignments

External references