Epigram 7.665

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 312

Texts


μήτε μακρῇ θαρσέων ναυτίλλεο μήτε βαθείῃ
νηί: κρατεῖ παντὸς δούρατος εἷς ἄνεμος.
ὤλεσε καὶ Πρόμαχον πνοιὴ μία, κῦμα δ᾽ ἓν αὔτως
ἀθρόον ἐς κοίλην ἐστυφέλιξεν ἅλα.
οὐ μὴν οἱ δαίμων πάντῃ κακός: ἀλλ᾽ ἐνὶ γαίῃ
πατρίδι καὶ τύμβου καὶ κτερέων ἔλαχεν
κηδεμόνων ἐν χερσίν, ἐπεὶ τρηχεῖα θάλασσα
νεκρὸν πεπταμένους θῆκεν ἐπ᾽ αἰγιαλούς.

— Paton edition

Ne te fie, quand tu navigues, ni à la longueur ni à la profondeur du bateau : à lui seul le vent triomphe de toute embarcation. Une seule rafale a fait périr Promachos lui-même et ses matelots, qu'une vague a tous ensemble engloutis dans la mer béante. Pourtant le destin ne lui a pas été complètement hostile, mais sur la terre de sa patrie il a obtenu tombe et funérailles de la main des siens, quand une mer houleuse eut déposé son cadavre sur le rivage qui s'ouvrait à lui.

— Waltz edition

Cities

Comments

Alignments

External references