Epigram 7.552

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 294

Texts



α. ὦ ξένε, τί κλαίεις; β. διὰ σὸν μόρον. α. οἶσθα τίς εἰμι;

β. οὐ μὰ τὸν ἀλλ᾽ ἔμπης οἰκτρὸν ὁρῶ τὸ τέλος.
ἐσσὶ δὲ τίς; α. Περίκλεια. β. γυνὴ τίνος; α. ἀνδρὸς ἀρίστου,
ῥήτορος, ἐξ Ἀσίης, οὔνομα Μεμνονίου.


β. πῶς δέ σε Βοσπορίη κατέχει κόνις; α. εἴρεο μοῖραν,
ἥ μοι τῆλε πάτρης ξεῖνον ἔδωκε τάφον.

β. παῖδα λίπες ; α. τριέτηρον, ὃς ἐν μεγάροισιν ἀλύων
ἐκδέχεται μαζῶν ἡμετέρων σταγόνα.

β. αἴθε καλῶς ζώοι. α. ναί, ναί, φίλος, εὔχεο κείνῳ,

ὄφρα μοι ἡβήσας δάκρυ φίλον σταλάοι.

— Paton edition

" Etranger, pourquoi pleures-tu ?
- A cause de ton sort.
- Tu sais qui je suis ?
- Non, vraiment ; mais de toute façon je vois que la fin est chose triste. Et qui es-tu ?
- Pericleia.
- Femme de qui ?
- D'un homme de bien, un rhéteur d'Asie, nommé Memnonios.
- Pourquoi alors est-ce la poussière du Bosphore qui te recouvre ?
- Interroge la Parque, qui m'a donné une tombe étrangère, loin de ma patrie.
- As-tu laissé un enfant ?
- Un enfant de trois ans, qui erre dans la maison, attendant le lait de mes seins.
- Puisse-t-il vivre honnêtement !
- Oui, oui, en ami souhaite-le lui, afin que, lorsqu'il sera grand, il verse pour moi une douce larme.

— Waltz edition

Cities

Comments

Alignments

External references