Epigram 5.47

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 95

Texts


πολλάκις ἠρασάμην σε λαβὼν ἐν νυκτί, Θάλεια,
πληρῶσαι θαλερῇ θυμὸν ἐρωμανίῃ:᾿:
νῦν δ᾽ ὅτε μοι γυμνὴ γλυκεροῖς; μελέεσσι πέπλησαι,
ἔκλυτος ὑπναλέῳ γυῖα κέκμηκα κόπῳ.

θυμὲ τάλαν, τί πέπονθας; ἀνέγρεο, μηδ᾽ ἀπόκαμνε:
ζητήσεις ταύτην τὴν ὑπερευτυχίην.

— Paton edition

Bien des fois j’ai souhaité, Thaleia, de te prendre, une nuit, pour assouvir l’ardeur de mes désirs furieux. Et maintenant que tu es là, toute nue, que j’ai tout près de moi tes membres délicats, je suis sans force, je succombe à la fatigue et au sommeil. Pauvre courage, qu’es-tu devenu ? Réveille-toi, pas de défaillance : c’est toi qui as cherché cette félicité qui te dépasse.

— Waltz edition

Cities

Comments

Alignments

External references