Epigram 5.276

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

#1

À sa fiancée. (M. Yourcenar)

Codex Palatinus 23 p. 133

Texts

σοὶ τόδε τὸ κρήδεμνον, ἐμὴ μνήστειρα, κομίζω,
χρυσεοπηνήτῳ λαμπόμενον γραφίδι
βάλλε δὲ σοῖς πλοκάμοισιν ἐφεσσαμένη δ᾽ ὑπὲρ ὤμων
στήθεϊ παλλεύκῳ τήνδε δὸς ἀμπεχόνην

ναὶ ναὶ στήθεϊ μᾶλλον, ὅπως ἐπιμάζιον εἴη
ἀμφιπεριπλέγδην εἰς σὲ κεδαννύμενον.
καὶ τόδε μὲν φορέοις ἅτε παρθένος: ἀλλὰ καὶ εὐνὴν
λεύσσοις καὶ τεκέων εὔσταχυν ἀνθοσύνην,
ὄφρα σοι ἐκτελέσαιμι καὶ ἀργυφέην ἀναδέσμην

καὶ λιθοκολλήτων πλέγματα κεκρυφάλων.

— Paton edition

Cette résille d'or est tissue avec art !
Ô ma tendre promise, ornes-en tes cheveux.
Enroule cette écharpe à ton cou... Si tu veux,
Serres-en tes beaux seins, fais-t'en une ceinture...
Aux vierges ces doux riens conviennent. Mais plus tard,
Tu seras mère, heureuse en ta progéniture,
Et je te ferai faire un lourd bandeau d'argent
Et de joyaux, au vif éclat clair et changeant.

— M. Yourcenar

Cities

Comment

#1

Sur la coiffure des femmes: "Il est à croire que la coiffure des femmes mariées et des mères de famille différait de celle des jeunes filles : elle était sans doute plus ornée et plus riche". - Waltz édition, note de bas de page

Alignments

External references

Last modifications

[2021-11-21 22:03] Epigram 5.276: initial revision

See all modifications →