Epigram 5.139

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 107
Codex Palatinus 23 p. 108

Texts


ἁδὺ μέλος, ναὶ Πᾶνα τὸν Ἀρκάδα, πηκτίδι μέλπεις,
Ζηνοφίλα, ναὶ Πᾶν᾽ , ἁδὺ κρέκεις τι μέλος.
ποῖ σε φύγω; πάντῃ με περιστείχουσιν Ἔρωτες,
οὐδ᾽ ὅσον ἀμπνεῦσαι βαιὸν ἐῶσι χρόνον.

ἢ γάρ μοι μορφὰ βάλλει πόθον, ἢ πάλι μοῦσα,
ἢ χάρις, ἢ τί λέγω; πάντα πυρὶ φλέγομαι.

— Paton edition

De quelle douce mélodie, par Pan l’Arcadien, tu fais retentir ta harpe, Zénophila ! par Pan, de quelle douce mélodie tu la fais résonner ! Où te fuir ? De toutes parts les Amours m’assiègent, sans seulement me laisser respirer un court instant. C’est que ta beauté me pénètre de désir, ou encore ton chant, ou ta grâce, ou… que dirai-je ? tout est de feu : je brûle.

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

L'amour qui brûle

Ces épigrammes ont la métaphore de l’amour brûlant.

#2

Couronne de Méléagre au livre V

Suivant ce que dit Cameron, au livre V, les épigrammes 134 jusqu'à 215 font partie de la Couronne de Méléagre.

#3

Zénophila

Zénophila est la fille louangée

Alignments

External references