Epigram 5.127

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 105
Codex Palatinus 23 p. 106

Texts


παρθένον Ἀλκίππην ἐφίλουν μέγα, καί ποτε πείσας
αὐτὴν λαθριδίως εἶχον ἐπὶ κλισίῃ.
ἀμφοτέρων δὲ στέρνον ἐπάλλετο, μή τις ἐπέλθῃ,
μή τις ἴδῃ τὰ πόθων κρυπτὰ περισσοτέρων.

μητέρα δ᾽ οὐκ ἔλαθεν κείνης λάλον ἀλλ᾽ ἐσιδοῦσα
ἐξαπίνης, Ἑρμῆς κοινός, ἔφη. θύγατερ.

— Paton edition

J’étais très amoureux d’une jeune fille, Alkippê ; certain jour, m’ayant cédé, elle se donnait à moi en cachette sur son lit. Nos poitrines à tous deux palpitaient dans la crainte que quelqu’un ne survînt, que quelqu’œil indiscret ne surprît le mystère de nos amours. Mais les chuchotements de la belle n’échappèrent pas à sa mère ; et, tout soudain qu’elle nous eut aperçus : « Part à deux, ma fille », s’écria-t-elle.

— Waltz edition

Cities

Keywords

Comments

Alignments

External references