Epigram 5.110

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 103

Texts

Ἕγχει Λυσιδίκης κυάθους δέκα, τῆς δὲ ποθεινῆς
Εὐφράντης ἕνα μοι, λάτρι, δίδου κύαθον.
Φήσεις Λυσιδίκην με φιλεῖν πλέον. οὐ μὰ τὸν ἡδὺν
Βάκχον, ὃν ἐν ταύτῃ λαβροποτῶ κύλικι:
ἀλλά μοι Εὐφράντη μία πρὸς δέκα: καὶ γὰρ ἀπείρους
ἀστέρας ἓν μήνης φέγγος ὑπερτίθεται.

— Paton edition

En l’honneur de Lysidikê verse-moi dix cyathes, mais en l’honneur de la désirable Euphrantê, esclave, ne me donne qu’un cyathe. J’aime mieux Lysidikê, vas-tu dire ; non point, par le doux Bacchus que je bois avidement dans cette coupe. Mais pour moi, Euphrantê à elle seule en vaut dix : bien qu’en nombre infini, les étoiles ne voient-elles pas la lune de son seul éclat les surpasser ?

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Cyathe: Mesure de capacité pour les liquides valant environ `[45 ml]. (Waltz)

#2

Le nom du dieu remplace celui de son attribut (le vin), suivant un usage courant chez les poètes alexandrins et latins (Virgile dit Ceres pour le pain, etc.). (Waltz)

Alignments

External references