Epigram 11.27

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 511

Texts

Συρρέντου τρηχεῖα μυρίπνοε, χαῖρε, κονίη,
καὶ Πολλεντίνων γαῖα μελιχροτάτη,
ἀστὴ θ᾽ ἡ τριπόθητος, ἀφ᾽ ἧς βρομιώδεα πηλὸν
φύρησαν Βάκχῳ τριζυγέες Χάριτες,

πλούτου καὶ πενίης κοινὸν κτέαρ: οἷς μὲν ἀνάγκης
σκεῦος, τοῖς δὲ τρυφῆς χρῆσι περισσοτέρη.

— Paton edition

Poussière âpre et parfumée de Sorrente, salut! Et toi, terre de Pollentia, qui as toute la douceur du miel; et toi, Asté, glèbe trois fois désirée, c'est de votre sein que le groupe des trois Grâces a tiré et pétri pour Bromios cette argile bachique, bien commun des riches et des pauvres; c'est pour les uns la vaisselle de leurs stricts besoins, pour les autres un luxe qu'exigent leurs plaisirs.

— R. Aubreton

Comments

#1

Attribution à Macédonios de Thessalonique

Selon P. Waltz, ce Macédonios est différent de Macédonios Consul car ses épigrammes se lisent dans un ensemble de la Couronne de Philippe. Il aurait vécu au Ier siècle av. J.-C.

#2

Sorrente, Pollentia, Asté

Selon Pline l'Ancien, Hist. Nat., XXXV, 46, 2, ces trois villes de Campanie et de Ligurie était célèbres pour leur Argile

Alignments