Epigram 5.245

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 126

Texts

Κιχλίζεις, χρεμέτισμα γάμου προκέλευθον ἱεῖσα
ἥσυχά μοι νεύεις: πάντα μάτην ἐρέθεις.
ὤμοσα τὴν δυσέρωτα κόρην, τρισὶν ὤμοσα πέτραις,
μήποτε μειλιχίοις ὄμμασιν εἰσιδέειν.

παῖζε μόνη τὸ φίλημα. μάτην πόππυζε σεαυτῇ
χείλεσι γυμνοτάτοις, οὔ τινι μισγομένοις.
αὐτὰρ ἐγὼν ἑτέρην ὁδὸν ἔρχομαι: εἰσὶ γὰρ ἄλλαι
κρέσσονες εὐλέκτρου Κύπριδος ἐργάτιδες.

— Paton edition

Ton rire qui éclate, hennissement lancé en prélude à l’étreinte ; ta tête qui doucement me fait signe : vaines provocations que tout cela ! À une fille si rebelle à l’amour, j’ai juré, et juré par trois pierres de ne jamais faire les yeux doux. Joue toute seule aux baisers ; dans le vide pour toi seule envoie le bruit de tes lèvres toutes nues, n’ayant à qui s’unir. Quant à moi, je prends un autre chemin, car il en est d’autres qui sont au lit de meilleures ouvrières d’amour.

— Waltz edition

Cities

Comments

Alignments

External references

Last modifications

[2021-11-21 22:03] Epigram 5.245: initial revision

See all modifications →