Epigram 5.163

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 110
Codex Palatinus 23 p. 111

Texts


Ἀνθοδίαιτε μέλισσα, τί μοι χροὸς Ἡλιοδώρας
ψαύεις, ἐκπρολιποῦς1᾽ εἰαρινὰς κάλυκας;
ἦ σύ γε μηνύεις ὅτι καὶ γλυκὺ καὶ δυσύποιστον,
πικρὸν ἀεὶ κραδίᾳ, κέντρον Ἔρωτος ἔχει;

ναὶ δοκέω, τοῦτ᾽ εἶπας. ἰώ, φιλέραστε, παλίμπους
στεῖχε: πάλαι τὴν σὴν οἴδαμεν ἀγγελίην.

— Paton edition

Toi qui vis de fleurs, abeille, pourquoi toucher à la chair de mon Héliodora, laissant là les corolles du printemps ? Est-ce que tu veux nous rappeler qu’elle porte, elle aussi, à la fois doux et toujours piquant au cœur, l’aiguillon d’Éros aux flèches cruelles ? Oui, je crois, c’est ce que tu voulais dire. Hélas ! amie des amants, rebrousse chemin : voici longtemps déjà que nous la savons, ta nouvelle !

— Waltz edition

Cities

Comments

#1

Couronne de Méléagre au livre V

Suivant ce que dit Cameron, au livre V, les épigrammes 134 jusqu'à 215 font partie de la Couronne de Méléagre.

#2

Héliodora

Héliodora est la fille louangée

Alignments

External references