Epigram 11.92

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Texts


Γάιος ἐκπνεύσας τὸ πανύστατον ἐχθὲς ὁ λεπτὸς
εἰς τὴν ἐκκομιδὴν οὐδὲν ἀφῆκεν ὅλως:
καὶ πέρας εἰς ἀίδην καταβὰς οἷόσπερ ὅτ᾽ ἔζη,
τῶν ὑπὸ γῆν σκελετῶν λεπτότατος πέταται.

τὴν δὲ κενὴν κλίνην οἱ φράτορες ἦραν ἐπ᾽ ὤμων,
ἐγγράψαντες ἄνω: Γάιος ἐκφέρεται.

— Paton edition

Gaius a rendu hier le tout dernier soupir, le fluet. Pour l'enterrement? Plus rien; pas la moindre trace. En fait, il est descendu chez Hadès, tout entier, tel qu'il était de son vivant; au royaume souterrain des squelettes, dans la légèreté sans pareille, il voltige. C'est une litière vide qu'ont levée sur leurs épaules ses compagnons de phratrie. Ils ont inscrit dessus: "C'est Gaius qu'on enterre!"

— R. Aubreton

Cities

Scholia

Comments

Alignments

External references