Epigram 11.57

URN
Created on
By
Updated on

Descriptions

Codex Palatinus 23 p. 515

Texts


γαστέρα μὲν σεσάλακτο γέρων εὐώδεϊ Βάκχῳ
Οἰνοπίων, ἔμπης δ᾽ οὐκ ἀπέθηκε δέπας:

ἀλλ᾽ ἔτι διψώων ἰδίῃ κατεμέμφετο χειρί,
ὡς ἀπὸ κρητῆρος μηδὲν ἀφυσσαμένῃ.

οἱ δὲ νέοι ῥέγχουσι, καὶ οὐ σθένος οὐδ᾽ ἀπ᾽ ἀριθμοῦ
τὰς κύλικας γνῶναι τὰς ἔτι πινομένας.
πῖνε, γέρον, καὶ ζῆθι: μάτην δ᾽ ἄρα θεῖος Ὅμηρος
τείρεσθαι πολιὴν ἐκ νεότητος ἔφη.

— Paton edition

Il s'est rempli le ventre d'un bon vin parfumé, le vieil Oenopion, et pas une minute il n'a déposé sa coupe. Mais, encore altéré, il faisait des reproches à sa main: au cratère elle ne puisant plus rien...! Quant aux jeunes, ils ronflent et n'ont plus de force, même pas celle de compter le nombre de coupes qu'on est encore en train de boire! Bois, vieillard, et longue vie à toi. C'est en vain que le divin Homère prétend que la jeunesse écrase la vieillesse.

— R. Aubreton

Cities

Comments

Alignments

External references