Anthologia Graeca

Antecedens: 7.707

Subsequens: 7.709

Anthologia Graeca 7.708, Dioscorides

Perseus URN: http://data.perseus.org/citations/urn:cts:greekLit:tlg7000.tlg001.perseus-grc2:7.708

Hoc epigramma ex Anthologiae principali situ: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/entities/1069

Json fons: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/api/v1/entities/1069

Hoc epigramma ex POP situ: http://pop.anthologiegrecque.org/#/epigramme/1069

Epigramma ad collectionem addictum ab editore Maxime Guénette Université de Montréal

Nuper mutata 2020-07-29T20:56:11.000Z

Argumenta: distique élégiaque, distico elegiaco, Elegiac couplet, funerario, funéraire, époque hellénistique, epoca ellenistica, hellenistic period, Muses, Figures de poètes, Qualités et vertus, Validé par Maxime, Athènes, Cécrops, Nil, Machon

Textus epigrammatis

Lingua: ελληνικά

Editio:

τῷ κωμῳδογράφῳ, κούφη κόνι, τὸν φιλάγωνα
κισσὸν ὑπὲρ τύμβου ζῶντα Μάχωνι φέροις:
οὐ γὰρ ἔχεις κηφῆνα παλίμπλυτον, ἀλλά τι τέχνης
ἄξιον ἀρχαίης λείψανον ἠμφίεσας.
τοῦτο δ᾽ ὁ πρέσβυς ἐρεῖ:
Κέκροπος πόλι, καὶ παρὰ Νείλῳ
ἔστιν ὅτ᾽ ἐν Μούσαις δριμὺ πέφυκε θύμον.

Lingua: Français

Editio: P. Waltz

Sois légère, ô poussière, au poète comique Machon, et fais pousser en son honneur le lierre ami des concours, qui vit sur les tombes; car tu n'enfermes pas un frelon plagiaire, mais ce sont des restes dignes de l'art ancien que tu recouvres. Voici ce que le vieillard dira: Ô ville de Cécrops, même aux bords du Nil il est un terrain où vient pour les Muses un thym âcre."

Lingua: English

Editio: W.R. Paton

Light earth, give birth to ivy that loves the stage
to flourish on the tomb of Macho the writer of
comedies. For thou boldest no re-dyed drone, but he
whom thou clothest is a worthy remnant of ancient
art. This shall the old man say : " O city of Cecrops,
sometimes on the banks of the Nile, too, the strong-
scented thyme of poesy grows."

Note: Dioscoride et les poètes

Parmi les quelques 40 épigrammes de Dioscorides, cinq sont sur le théâtre grec: trois poètes de l'époque archaïque et classique (Thepsis, Eschyle, et Sophocle), et deux sur des poètes qui lui sont contemporains, soit Sosithéos et Machon. Dioscoride conçoit ses épigrammes en connection entre eux-mêmes tout en faisant état de l'état du théâtre selon chacun des dramaturges qu'il cite. Pour une étude plus appronfondie de ce phénomène, consultez Nervegna, Sebastiana. “SOSITHEUS AND HIS ‘NEW’ SATYR PLAY.” The Classical Quarterly 69, no. 1 (2019): 202–13

Note: Thym âcre

Symbole de la plaisanterie parfois assez rude de la comédie athénienne; le thym était selon Aristote (Probl., XX, 20) plus âcre en Attique qu'ailleurs