Anthologia Graeca

Antecedens: 7.596

Subsequens: 7.598

Anthologia Graeca 7.597, Julianus Ἰουλιανὸς ὁ Αἰγύπτιος Julien l'Égyptien

Perseus URN: http://data.perseus.org/citations/urn:cts:greekLit:tlg7000.tlg001.perseus-grc2:7.597

Hoc epigramma ex Anthologiae principali situ: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/entities/940

Json fons: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/api/v1/entities/940

Hoc epigramma ex POP situ: http://pop.anthologiegrecque.org/#/epigramme/940

Epigramma ad collectionem addictum ab editore Romane Auger Université de Montréal

Nuper mutata 2020-07-14T19:48:02.000Z

Argumenta: distique élégiaque, distico elegiaco, Elegiac couplet, funerario, funéraire, époque byzantine, epoca bizzantina, Validé par Romane, Calliopê

Textus epigrammatis

Lingua: ελληνικά

Editio: None


ἡ γλυκερὸν μέλψασα καὶ ἄλκιμον, ἡ θρόον αὐδῆς
μούνη θηλυτέρης στήθεσι ῥηξαμένη,
κεῖται σιγαλέη: τόσον ἔσθενε νήματα Μοίρης,
ὡς λιγυρὰ κλεῖσαι χείλεα Καλλιόπης.

Lingua: English

Editio: W. R. Paton

Silent she lies, whose voice was sweet and brave, from whose bosom alone of women burst the fulness of song ; so strong were the threads of Fate that they closed the tuneful lips of Calliope.

Lingua: Français

Editio: P. Waltz

Celle dont le chant était si doux, si puissant, celle qui plus que toute autre faisait jaillir de sa gorge l'ample son d'une voix féminine, gît muette : les fils de la Parque ont été si forts qu'ils ont scellé les lèvres sonores de Calliopê.

Internal Reference

Anthologia Graeca 7.598

Note: Cycle d'Agathias

Les épigrammes 551 à 614 constituent un important fragment du Cycle d'Agathias. Pour P. Waltz, certaines ont pu être de véritables épigrammes mais la plupart n'ont dû être que des exercices littéraires destinés à un petit cercle de lecteur. Comment expliquer autrement l'abondance d'allusions à des divinités et rites païens à l'époque même des persécutions de Justinien ?