Anthologia Graeca

Antecedens: 7.570

Subsequens: 7.572

Anthologia Graeca 7.571, Leontius Scholasticus Λεόντιος ο σχολαστικός Léontios le scholastique

Perseus URN: http://data.perseus.org/citations/urn:cts:greekLit:tlg7000.tlg001.perseus-grc2:7.571

Hoc epigramma ex Anthologiae principali situ: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/entities/914

Json fons: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/api/v1/entities/914

Hoc epigramma ex POP situ: http://pop.anthologiegrecque.org/#/epigramme/914

Epigramma ad collectionem addictum ab editore Romane Auger Université de Montréal

Nuper mutata 2020-07-13T16:55:42.000Z

Argumenta: distique élégiaque, distico elegiaco, Elegiac couplet, funerario, funéraire, époque byzantine, epoca bizzantina, Muses, Orpheus, Validé par Romane, Platon (musicien)

Textus epigrammatis

Lingua: ελληνικά

Editio: None


Ὀρφέος οἰχομένου, τάχα τις τότε λείπετο Μοῦσα:
σεῦ δέ, Πλάτων, φθιμένου, παύσατο καὶ κιθάρη:
ἦν γὰρ ἔτι προτέρων μελέων ὀλίγη τις ἀπορρὼξ
ἐν σαῖς σῳζομένη καὶ φρεσὶ καὶ παλάμαις.

Lingua: English

Editio: W. R. Paton

When Orpheus departed, perchance some Muse survived, but at thy death, Plato, the lyre ceased to sound, For in thy mind and in thy fingers there yet survived some little fragment at least of ancient music.

Lingua: Français

Editio: P. Waltz

Orphée disparu, peut-être restait-il quelque Muse ; mais après ta mort, Platon, la cithare même s'est tue ; car il y avait encore un petit brin des chansons d'autrefois conservé et dans ton esprit et dans tes mains.

Note: Cycle d'Agathias

Les épigrammes 551 à 614 constituent un important fragment du Cycle d'Agathias. Pour P. Waltz, certaines ont pu être de véritables épigrammes mais la plupart n'ont dû être que des exercices littéraires destinés à un petit cercle de lecteur. Comment expliquer autrement l'abondance d'allusions à des divinités et rites païens à l'époque même des persécutions de Justinien ?