Anthologia Graeca

Antecedens: 7.567

Subsequens: 7.569

Anthologia Graeca 7.568, Agathias Scholasticus Ἀγαθίας σχολαστικός Agathias le scholastique

Perseus URN: http://data.perseus.org/citations/urn:cts:greekLit:tlg7000.tlg001.perseus-grc2:7.568

Hoc epigramma ex Anthologiae principali situ: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/entities/911

Json fons: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/api/v1/entities/911

Hoc epigramma ex POP situ: http://pop.anthologiegrecque.org/#/epigramme/911

Epigramma ad collectionem addictum ab editore Romane Auger Université de Montréal

Nuper mutata 2020-07-13T15:37:05.000Z

Argumenta: distique élégiaque, distico elegiaco, Elegiac couplet, funerario, funéraire, époque byzantine, epoca bizzantina, Moires, Mariage et mort, Hymenaeus, Mort d'un enfant, Validé par Romane, Thalia, Thaléia, Didymos

Textus epigrammatis

Lingua: ελληνικά

Editio: None


ἑπτά με δὶς λυκάβαντας ἔχουσαν ἀφήρπασε δαίμων,
ἣν μούνην Διδύμῳ πατρὶ Θάλεια τέκεν.
ἆ Μοῖραι, τί τοσοῦτον ἀπηνέες, οὐδ᾽ ἐπὶ παστοὺς
ἠγάγετ᾽ οὐδ᾽ ἐρατῆς ἔργα τεκνοσπορίης;

οἱ μὲν γὰρ γονέες με γαμήλιον εἰς Ὑμέναιον
μέλλον ἄγειν στυγεροῦ δ᾽ εἰς Ἀχέροντος ἔβην.
ἀλλὰ θεοί, λίτομαι, μητρός γε γόους πατέρος τε
παύσατε, τηκομένων εἵνεκ᾽ ἐμεῦ φθιμένης.

Lingua: English

Editio: W. R. Paton

Fate carried me off but fourteen years old, the only child that Thalia bore to Didymus. Ah, ye Destinies, why were ye so hard-hearted, never bringing me to the bridal chamber or the sweet task of conceiving children ? My parents were on the point of leading me to Hymen, but I went to loathed Acheron. But ye gods, still, I pray, the plaints of my father and mother who wither away because of my death.

Lingua: Français

Editio: P. Waltz

A l'âge de quatorze ans la mort m'a ravie, moi, seule enfant que Thaléia eût donné à mon père Didymos. Oh Parques, pourquoi avez-vous si cruellement refusé de me conduire au lit nuptial et aux travaux désirés de la procréation ? Mes parents voulaient me mener auprès d'Hyménée, qui préside au mariage ; et je suis allée vers l'odieux Achéron. Mais, dieux, je vous en supplie, faites au moins cesser les gémissements de ma mère et de mon père qui dépérissent à cause de mon trépas.

Note: Cycle d'Agathias

Les épigrammes 551 à 614 constituent un important fragment du Cycle d'Agathias. Pour P. Waltz, certaines ont pu être de véritables épigrammes mais la plupart n'ont dû être que des exercices littéraires destinés à un petit cercle de lecteur. Comment expliquer autrement l'abondance d'allusions à des divinités et rites païens à l'époque même des persécutions de Justinien ?