Anthologia Graeca

Antecedens: 7.554

Subsequens: 7.556

Anthologia Graeca 7.555, Joannes the poet Joannes Barbucallus Ἰωάννης Βαρβουκάλλος

Perseus URN: http://data.perseus.org/citations/urn:cts:greekLit:tlg7000.tlg001.perseus-grc2:7.555

Hoc epigramma ex Anthologiae principali situ: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/entities/884

Json fons: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/api/v1/entities/884

Hoc epigramma ex POP situ: http://pop.anthologiegrecque.org/#/epigramme/884

Epigramma ad collectionem addictum ab editore Romane Auger Université de Montréal

Nuper mutata 2020-07-10T15:50:55.000Z

Argumenta: distique élégiaque, distico elegiaco, Elegiac couplet, funerario, funéraire, époque byzantine, epoca bizzantina, Mariage et mort, Validé par Romane

Textus epigrammatis

Lingua: ελληνικά

Editio: None


ἐς πόσιν ἀθρήσασα παρ᾽ ἐσχατίης λίνα μοίρης
ᾔνεσα καὶ χθονίους, ᾔνεσα καὶ ζυγίους:
τοὺς μὲν, ὅτι ζωὸν λίπον ἀνέρα: τοὺς δ᾽, ὅτι τοῖον.
ἀλλὰ πατήρ μίμνοι παισὶν ἐφ᾽ ἡμετέροις.

Lingua: English

Editio: W. R. Paton

Looking at my husband, as my life was ebbing away, I praised the infernal gods, and those of wedlock, the former because I left my husband alive, the latter that he was so good a husband. But may their father live to bring up our children.

Lingua: Français

Editio: P. Waltz

Fixant les yeux sur mon époux, au terme du destin filé par la Parque, j'ai béni les dieux des Enfers et j'ai béni ceux du mariage : ceux-là pour avoir laissé mon mari vivant, ceux-ci pour l'avoir fait tel qu'il est. Mais puisse-t-il rester un père à nos enfants !

Note: Cycle d'Agathias

Les épigrammes 551 à 614 constituent un important fragment du Cycle d'Agathias. Pour P. Waltz, certaines ont pu être de véritables épigrammes mais la plupart n'ont dû être que des exercices littéraires destinés à un petit cercle de lecteur. Comment expliquer autrement l'abondance d'allusions à des divinités et rites païens à l'époque même des persécutions de Justinien ?