Anthologia Graeca

Antecedens: 5.37

Subsequens: 5.39

Anthologia Graeca 5.38, Nicarchus

Perseus URN: http://data.perseus.org/citations/urn:cts:greekLit:tlg7000.tlg001.perseus-grc1:5.38

Hoc epigramma ex Anthologiae principali situ: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/entities/409

Json fons: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/api/v1/entities/409

Hoc epigramma ex POP situ: http://pop.anthologiegrecque.org/#/epigramme/409

Epigramma ad collectionem additum ab editore karine baldan Liceo Majorana Corner

Nuper mutata 2021-03-05T21:17:34.000Z

Argumenta: distique élégiaque, distico elegiaco, Elegiac couplet, erotic, érotic, erotico, jeunesse et vieillesse, Youth and old age, Giovinezza e vecchiaia, époque hellénistique, epoca ellenistica, hellenistic period, Validé par William, Simylos

Textus epigrammatis

Lingua: ελληνικά

Editio: None


εὐμεγέθης πείθει με καλὴ γυνή, ἄν τε καὶ ἀκμῆς
ἅπτητ᾽, ἄν τε καὶ ᾖ, Σιμύλε, πρεσβυτέρη.
ἡ μὲν γάρ με νέα περιλήψεται, ἡ δὲ παλαιὴ
γραῖά με καὶ ῥυσή, Σιμύλε, λειχάσεται.

Lingua: English

Editio: Paton

A FINE and largely built woman attracts me, Similus, whether she be in her prime, or elderly. If she be young she will clasp me, if she be old and wrinkled, me fellabit.

Lingua: Français

Editio: Waltz

Une belle femme, bien grande, voilà ce qui me séduit, soit qu’elle touche à l’âge mûr, soit même, Simylos, qu’elle l’ait dépassé. Une jeune saura me prendre dans ses bras ; mais si c’est une vieille, Simylos, oui, une vieille toute ridée, eh bien ! ce sont d’autres jouissances qu’elle me donnera.

Codex

Codex

Note: Cohérence en 5.38

« Fellabit » (Boissonade). - Cette courte pièce est d'une incohérence flagrante: le premier distique célèbre les mérites d'une femme de haute taille et d'âge moyen; le second oppose ceux d'une jeune femme et d'une vieille qui devaient rivaliser ensemble, on ne sait trop à quel propos ou à quelle occasion. Peut-être est0ce simplement à cause du même nom de Simylos, répété dans l'un et dans l'autre, qu'un compilateur aura rapproché ces deux distiques, dont l'un constituait une pièce complète, l'autre la fin d'une épigramme dont le début est perdu. -P. Waltz

Scholium 5.38.1

Scholium 5.38.2