Anthologia Graeca

Antecedens: 5.179

Subsequens: 5.181

Anthologia Graeca 5.180, Meleager Méléagre Μελέαγρος

Perseus URN: http://data.perseus.org/citations/urn:cts:greekLit:tlg7000.tlg001.perseus-grc1:5.180

Hoc epigramma ex Anthologiae principali situ: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/entities/1340

Json fons: https://anthologia.ecrituresnumeriques.ca/api/v1/entities/1340

Hoc epigramma ex POP situ: http://pop.anthologiegrecque.org/#/epigramme/1340

Epigramma ad collectionem additum ab editore Luiz Capelo Université de Montréal

Nuper mutata 2021-03-15T23:12:41.000Z

Argumenta: distique élégiaque, distico elegiaco, Elegiac couplet, erotic, érotic, erotico, époque hellénistique, epoca ellenistica, hellenistic period, Ares, Aphrodite, Eros, Hephaestus, Validé par Luiz, Couronne de Méléagre, Feu

Textus epigrammatis

Lingua: ελληνικά

Editio: None


τί ξένον, εἰ βροτολοιγὸς Ἔρως τὰ πυρίπνοα τόξα
βάλλει, καὶ λαμυροῖς ὄμμασι πικρὰ γελᾷ;

οὐ μάτηρ στέργει μὲν Ἄρη γαμέτις δὲ τέτυκται
Ἁφαίστου, κοινὰ καὶ πυρὶ καὶ ξίφεσιν;

ματρὸς δ᾽ οὐ μάτηρ ἀνέμων μάστιξι Θάλασσα
τραχὺ βοᾷ; γενέτας δ᾽ οὔτε τις οὔτε τινός.
τοὔνεκεν Ἁφαίστου μὲν ἔχει φλόγα. κύμασι δ᾽ ὀργὰν
στέρξεν ἴσαν, Ἄρεως δ᾽ αἱματόφυρτα βέλη.

Lingua: English

Editio: Paton

What wonder if murderous Love shoots those arrows that breathe fire, and laughs bitterly with cruel eyes ! Is not Ares his mother's lover, and Hephaestus her lord, the fire and the sword sharing her ? And his mother's mother the Sea, does she not roar savagely flogged by the winds ? And his father has neither name nor pedigree. So hath he Hephaestus' fire, and yearns for anger like the waves, and loveth Ares' shafts dipped in blood.

Lingua: Français

Editio: Waltz

Quoi d’étonnant si Éros, le fléau des mortels, lance des traits de feu, si ses yeux sont étincelants et méchant son rire ? Sa mère n’aime-t-elle point Arès et n’est-elle pas l’épouse d’Héphaïstos, se partageant ainsi entre le feu et le fer ? Et la mère de sa mère, n’est-ce pas la Mer qui, sous le fouet des vents, hurle avec sauvagerie ? Quant à son père, c’est… Personne, fils de Personne. Voilà pourquoi d’Héphaïstos il possède les feux ; sa colère, quand il s’emporte, est semblable à celle des flots ; d’Arès, enfin, il a les armes souillées de sang.

Note: Couronne de Méléagre au livre V

Suivant ce que dit Cameron, au livre V, les épigrammes 134 jusqu'à 215 font partie de la Couronne de Méléagre.

Note: L'amour qui brûle

Ces épigrammes ont la métaphore de l’amour brûlant.

L’épigramme 5.179 apporte des nouveautés à la métaphore de l’amour brûlant. À cette épigramme, c’est le poète qui va brûler l’attirail, les flèches, le carquois et l’arc d’Éros. C’est la revanche du poète, qui a souvent son âme brûlée par le dieu ailé.

À l’épigramme 5.180, le poète nous donne une cause pour la liaison entre Éros et le feu : Héphaïstos, le mari d’Aphrodite.